لقد كانوا محظوظين بما يكفي لمصادفة قطيع أو مجموعة من الحيوانات البرية ، ومن المعروف أن هذه الحيوانات لديها غرائز أبوية قوية جدًا مثل الذئاب أو القرود ، وليس من غير المألوف بالنسبة لهم أن يتبنوا أيتامًا من الأنواع الأخرى. وهذا ما حدث للأطفال الذين تخلى عنهم آباؤهم ، بسبب إعاقتهم أو تشوههم أو ببساطة غير مرغوب فيهم.
لذلك انتهى الأمر إلى دمج هؤلاء البشر الصغار تمامًا في حياة الحيوانات البرية ، و عندما ظهر البشر لاستعادتهم كان إحباطهم صادما لرؤية هذه الحيوانات يرفضون وحتى يقاتلون من أجل عدم تسليم الأطفال

des enfants adoptés, instruits et élevés par des animaux
Ils ont eu la chance de croiser un troupeau ou groupe d’animaux sauvages , ces animaux sont reconnus avoir un instinct parental très fort comme les loups ou les singes, et il n’est pas rare qu’ils adoptent des orphelins d’autres espèces. C’est ce qui s’est passé pour ses enfants abondonnés par leurs parents, a cause de leur handicap, malformation ou tout simplement indesirables.
Des années donc ont finit par totalemnt intégrer ces petits humains a la vie animal sauvage jusqu’au jour, ou, des humains se sont presentés pour les reprendre, quelle frustration de voir ces animaux devenus parents de bébés humains refusant et se bataillant meme pour ne pas les livrer

L’Indien sigi kimar , mere morte et pere assassiné a deux ans il commence
sa vie dans un poulailler avec des poules et coq. retrouvé après 6 ans soit a l’age de huit ans,
couvert de plaies et cicatrices, il se déplaçait et criait comme une poule , au lieu de manger il picorait.les neuro psychiatresont tout faire pour rehabiliter cet enfant sauvage a la vie humaine. resulat satisfaisant puisque il a été réadapté et ne souffrait plus de nervosité.
photo siji kimar

John Ssebunya ougandais,agé de moins de 2 ans, voyant son père assassiner sa mère
, par peur il s’enfuit dans la foret, son père se suicida et l’enfant de 3 ans est accueilli par les singes, il s’est intégré pleinenment au troupeau de singe qui lui ont offert des racines et patates. il a tout appris en tant que singe. Une aventurière ramassant des bois en foret l’a croisé et l’a accueilli. Après 1O ans d’effort , les specialistes ont pu ramener a la vie humaine ce pauvre garçon.
photo John Ssebunya

deux filles indiennes amala et kamal
Deux enfants elevés par une louve pendant plusieurs années.
Reperés par révrérant local qui les a receuilli en 1920 ,Amala et kamala etaient de vraies
louvetaux, se déplaçaient a 4 apttes, mangaient de la viande crue et s’abaisser pour boire comme un loup; la nuit , elles poussaient des hurlements.
Amala n’a pas pu supporter la réadaptation et mourut peu de temps après, kamala afit beaucoup de progès dans son incertion , malheureusement, sa santé déclina et mourut 7 ans après sa découverte.

photo kamala et amala

Bello Nigerien
Enfant malformé, handicapé, abondonné a l’age de 6 mois par ses perents .
recueilli, nourrit et apprivoisé par une famille de chimpanzés et fint par se comporter comme eux? Découvert plus tard par un groupe en 1996 et ramené dans un foyer.
Il se déplaçait exactement comme des singes, il hurlait et se grattait souvent la tete.

photo de Bello

En 2017, dans une foret Indienne, des bucherons ont découvert une fille maigre et
echevelée agée d’une dizaine d’années qui jouait tranquilement avec une famille de singe.
La police a du intervenir pour mettre fin a la resistance des singes qui refusent de la liberer.
retrouvée par la ,police, petite fille nue, incapable de parler, se déplaçant à quatre pattes et manifestement mal nourrie. Elle semblait vivre dans la forêt en compagnie d’un groupe de singes.
D”après les spécialistes de l’hopital qui l’a accueilli, cette fille a grandit avec les singes depuis sa naissance. Elle crait et refusait le rapprochement avec les medecins , eparpillait sa nourriture avnt de la manger.
photos fille 2017 avant et apres réeducation

robert mayanja Ougandais
en 1985, une patrouille militaire dans une forêt en Ouganda, a vu apparaître avec surprise la silhouette d’un enfant évoluant au milieu d’une tribu de singes. Ils ont alors cherché à le secourir, mais les primates se sont défendus et ont vivement protégé le garçon qui lui-même n’a pas facilité la tâche à ses « sauveurs ». Finalement, les soldats ont réussi à se saisir de l’enfant.

phpto robert

Oxana Malaya
elevée par chiens
Agée de trois ans, Oxana a été « oubliée » par ses parents alcooliques dans les rues ukrainiennes en plein hiver. Elle se réfugie dans un chenil de chenil .
retrouvée en 1991 apr_s cinq ans.
Durant cinq ans, personne ne s’est soucié du sort de la petite, même pas ses parents.
Elle raconte : « Quand j’étais petite, les chiennes me nourrissaient de leur lait, directement à la mamelle. Puis, quand j’ai commencé à grandir, elles me rapportaient la nourriture que les gens leur donnaient et la partageaient avec moi.
photos oxana avant et après son adaptation

1 Comment

  1. le message interpelle,merci a l’auteur, d’apès mes connaissances, le nombre d’humain élevé en diverses circonstances par des animaux ou groupes d’animaux est bien plus imposant que ceux décrits dans le texte, mais l’auteur a bien fait de diffuser ce message pour les jeunes .Remarques, des cas récents ont été recensé, et le nombre pourrait s’accroitre dans le furure, car des couples sous la drogue ne font qu”évoluer parmi nous
    encore bravo et merci
    moi meme

Leave a Reply

Your email address will not be published.